Le guide du ninja à Japan Expo

Tous les ans, au début du mois de juillet, les geeks et otakus de France et de Navarre partent en pèlerinage à Japan Expo, la Mecque de la culture Japonaise et de l’univers Geek, au Parc des Expositions de Villepinte.

Cosplay divers

L’édition 2013 a ainsi accueilli plus de 200 000 personnes sur 4 jours, dont de nombreux nouveaux visiteurs. Je m’y suis déjà rendu à plusieurs reprises ce qui fait de moi un habitué de cette convention. J’ai donc décidé de rédiger ce guide pour vous enseigner quelques techniques de ninja pour survivre dans ce monde hostile de sueur, de bruit et de narutards !

Billets et file d’attente

Pour Japan Expo, vous avez le choix entre acheter un billet par jour ou un forfait pour les 4 jours. Le billet 4 jours est intéressant si vous comptez rester 3 ou 4 jours, particulièrement le week-end où les billets à la journée sont beaucoup plus chers. De plus, avec le forfait 4 jours, vous n’aurez pratiquement pas de queue à faire contrairement aux porteurs de billets 1 jour ou à ceux qui l’achètent sur place.

Il existe également des ventes flash de billets spéciaux, plus chers et en quantité limitée vous donnant accès à quelques privilèges (petit déjeuner, goodies etc).

Évitez d’acheter des billets au Marché Noir, à moins que vous ne connaissiez parfaitement le vendeur car certains n’hésitent pas à vendre de faux billets. Ne risquez pas de vous faire arnaquer pour économiser quelques euros.

N’hésitez pas à arriver sur place aux alentours de 11h pour vous éviter les files d’attente.

Hébergement

Il y a de nombreux hôtels à des prix abordables à proximité du Parc des Expositions dont certains sont même accessibles à pied. Cependant, ils sont très rapidement pris d’assaut et vous devrez donc vous y prendre le plus tôt possible pour réserver. Évitez les hôtels des aéroports qui sont plus chers.

Si vous vous y prenez tardivement, vous pourrez tout de même trouver des hôtels pas chers mais ils seront plus éloignés du Parc des Expositions. Vous devrez alors choisir un hôtel vous permettant d’y accéder à moindre coût en transport en commun ou en voiture (voir ci-dessous).

Enfin, si un ami peut vous héberger c’est certainement la meilleure solution ! Évitez de dormir chez des personnes que vous ne connaissez que très peu, même si on vous le propose gentiment, vous pourriez avoir de mauvaises surprises. Seuls les vrais amis sont fiables !

Préférez un hébergement en banlieue Nord si vous voyagez en voiture ou dans Paris si vous utilisez les transports en commun (le Parc des Expositions est situé au Nord-Est de Paris).

Transport

En règle générale, le train ou l’avion ne sont avantageux que si vous voyagez seul ou bien si vous faites l’aller-retour dans la journée. Si vous êtes plusieurs, préférez la voiture ou le covoiturage.

Une journée de parking au Parc des Expositions vous reviendra à 19 €, un peu moins si vous décidez de rester moins longtemps. Il est préférable de se rendre là bas en voiture plutôt qu’en transports en commun si vous êtes plusieurs. Attention tout de même aux bouchons si vous êtes hébergés dans Paris. Des navettes gratuites assurent la liaison entre les parkings et le salon. Elles partent lorsqu’elles sont pleines donc vous n’avez aucune attente, inutile de vous fatiguer à faire tout le chemin à pied en plein soleil !

Si vous préférez utiliser les transports en commun, sachez qu’un aller-retour en RER entre votre lieu d’hébergement et la convention peut revenir plus cher qu’un forfait journée Mobilis pour la même zone. Renseignez-vous auprès de la RATP pour savoir quelle est la formule la plus avantageuse pour vous.

RER Japan Expo

Si vous optez pour l’aller-retour, achetez votre billet retour à votre gare de départ et non à celle du Parc des Expositions car les guichets seront pris d’assaut à la sortie. Pour avoir une place assise dans le RER, montez à l’arrière ou à l’avant du train, quitte à devoir attendre le train suivant.

Pour éviter le rush de la sortie, vous pouvez aussi pique-niquer/prendre l’apéro sur les pelouses du Parc des Expositions à la fermeture et ne partir qu’aux alentours de 20h.

Provisions

Je pense qu’il est inutile de vous préciser que d’acheter à manger et à boire sur place est un vrai calvaire, qu’il faut faire la queue pendant des heures avant d’avoir le droit d’acheter au prix fort la moindre minuscule barquette de sushis industriels.

Sushis hors de prix

Achetez vos provisions avant de vous rendre au salon, un bon sandwich dans une boulangerie ou des salades en conserve au supermarché. Évitez les produits frais qui risquent de se détériorer rapidement avec la chaleur, à moins que vous n’ayez prévu un sac isotherme et une bouteille d’eau gelée, toujours pratique ou mieux, une éponge gorgée d’eau, congelée dans un sachet zip. Le sac à dos est le compagnon indispensable.

Achats

Japan Expo c’est avant tout un immense marché. Vous voudrez certainement y faire quelques emplettes. Avant tout, méfiez-vous de certains stands, les commerçants ne sont pas tous honnêtes. Assurez-vous que les prix des mangas, livres et DVD n’aient pas été gonflés pour le salon (payer un billet d’entrée pour acheter plus cher, tu le vois le pigeon ?). Si vous prévoyez d’acheter quelque chose de précis, vérifiez préalablement le prix sur les boutiques en ligne ou en magasin afin de vous assurer que le prix pratiqué sur le salon est juste.

Il y a aussi beaucoup de contrefaçons. Il n’est pas rare de voir des répliques de la Master Sword sans Triforce, des katanas « forger a la main par maître Yamamoto » à 35 € (une réplique d’arme artisanale coûte au minimum 200 €), des figurines et des peluches sans licence officielle (moins chères mais aussi de bien moins bonne qualité). SEFA Event, la société organisatrice de Japan Expo ne fait malheureusement rien contre ces pratiques, c’est donc à vous de rester vigilent pour ne pas vous faire avoir. Même si la plupart de ces stands sont facile à repérer (nombreuses fautes d’orthographes, mauvaise qualité évidente des produits…), il faut parfois comparer le même produit sur plusieurs stands afin de déterminer son authenticité. N’hésitez pas à discuter avec le vendeur de l’origine de ses produits.

Stand katanas contrefaçon

Concernant l’argent liquide, même si la plupart des commerçants professionnels acceptent la carte bancaire, ce n’est pas le cas des fanzines et de la plupart des artisans. Sachez également que les cartes bancaires nécessitant une autorisation (type Visa Electron) ne fonctionnent pas sur le salon en raison du réseau mobile qui est saturé. Prévoyez donc suffisamment de liquide avant d’arriver.

Stand Au Pays des Pullips

Bien sûr, il y a des distributeurs de billets à Japan Expo mais vous devrez faire la queue pendant au moins 2 bonnes heures avant de pouvoir y accéder, à moins qu’ils ne soient déjà vides. Si malgré tout vous vous retrouvez à cours de cash, vous pouvez toujours demander à un commerçant de régler un achat par carte bancaire en additionnant au montant une somme que vous souhaitez « retirer » afin qu’il vous la rende en liquide. Tous n’acceptent pas de le faire mais certains sont plus cools que d’autres.

Retrouver ses potes dans Japan Expo

Japan Expo, c’est aussi l’occasion de revoir ses amis. Seulement voilà, rencontrer quelqu’un dans la plus grande concentration de geeks et d’otakus au m² de toute l’Europe est loin d’être une chose aisée.

En arrivant à Japan Expo, vous pouvez tout de suite éteindre votre téléphone mobile car il est totalement inutilisable, à cause du bruit permanent qui rend la sonnerie et votre interlocuteur absolument inaudibles mais surtout parce que réseau mobile est saturé. Les appels échouent, les SMS arrivent avec plusieurs heures de retard, c’est encore pire qu’au Nouvel An !

Jardin intérieur

Si vous souhaitez rencontrer vos amis, il faut donc se rabattre sur la bonne vieille méthode old school : se donner rendez-vous à telle heure à tel endroit. Pour cela, vous pouvez envoyer un mail, un SMS ou un statut Facebook à vos amis la veille du rendez-vous en spécifiant une heure qui arrange tout le monde (14h par exemple) devant un stand de petite taille, avec peu de monde et facile à repérer (comme celui de Marcus ;)). Une fois vos amis réunis, c’est l’occasion de faire des activités de groupe (JdR sur table, Bomberman etc.). Restez groupés pour ne pas vous paumer !

Les dédicaces

L’autre intérêt de Japan Expo est de rencontrer en vrai certains personnages emblématiques de la communauté Geek. Bien sûr cela se traduit par une file d’attente interminable pouvant atteindre plusieurs heures. Il est donc préférable d’arriver tôt et de le faire un jour de moindre affluence comme le jeudi ou le vendredi. Mettez-vous en petit groupe pour faire la queue, afin de pouvoir vous relayer si besoin (AFK bio) et sortez les DS !

Dédicace Marcus

Certains stands utilisent un système de tickets avec un numéro, comme à la poissonnerie. Sur le stand de Marcus par exemple, votre ticket vous indiquera une heure et un numéro de passage. Les avantages sont que vous n’avez plus de queue à faire et que vous pouvez passer plus de temps pour discuter avec votre idole et faire une photo souvenir. En revanche, le nombre de places est limité donc n’hésitez pas à aller chercher votre ticket dès votre arrivée sur le salon !

Ticket stand Marcus

 

J’espère que ce guide vous a appris quelques astuces, qu’il vous sera utile pour vos prochaines conventions et que vous pourrez en sortir en affirmant fièrement tel Hannibal Smith « J’aime qu’un plan se déroule sans accroc » !

Vous aimez ? Partagez !
    Tagués avec : , ,